La communication gestuelle

 

Le principe repose sur la communication gestuelle (Langue des signes simplifiée) et le langage associé.

La méthode consiste à mettre en avant le mot clé de la phrase en le signant (par exemple, « tu veux manger ? », le mot manger sera signé).

Cela permet de favoriser, faciliter et améliorer la communication avec eux.

Généralement, par imitation, les enfants commencent à reproduire certains signes vers 7 ou 8 mois, comme ils feraient naturellement au revoir, bravo, les marionnettes…

Le geste est toujours associé à la parole, cela permet à l’enfant de s’approprier par la même occasion le langage verbal de façon ludique.

Avec la communication gestuelle, nous donnons à l’enfant le moyen de s’exprimer selon ses capacités du moment. Avec les signes, l’enfant peut exprimer des besoins (dormir, manger…), des envies (câlin, livre…), des émotions (triste, content…), des sensations (chaud, froid…), des notions (merci, encore…).

Cela permet de mieux comprendre les besoins des enfants et donc mieux y répondre.

Les sentiments de frustration et de colère diminuent, les enfants se sentant mieux compris et écoutés et cela les positionne dans un contexte de sécurité affective.

La pratique de la langue des signes inscrit l’enfant dans une relation individualisée et privilégiée.

Signer oblige l’adulte à prendre le temps de regarder l’enfant à qui il s’adresse, se mettre à sa hauteur, capter son regard. L’enfant pris en compte dans son individualité se sent alors plus en confiance ; ce qui permet de développer l’estime de soi.

Cette approche peut aussi permettre de débloquer une parole hésitante ou difficile chez certains enfants qui peuvent avoir des difficultés de prononciation ou simplement aider des enfants qui vont avoir plus de difficultés à s’exprimer par timidité, réserve…

Enfin, familiariser les enfants à ce mode de communication représente une ouverture d’esprit envers des enfants porteurs de handicaps.